Synode 2017 : Lettre aux Eglises

86e Synode - 25-27 mai 2017

Chers sœurs et frères de l’Union,

Le 86e Synode de l’Union des Églises évangéliques Libres de France s’est réuni à la Costette (Haute-Loire), du 25 au 27 mai 2017. Le thème était : « Oser le développement. Notre Union face aux défis de l’implantation et de la revitalisation ».

Il y a 4 ans, le Synode d’Orléans a voulu impulser une dynamique de croissance. Depuis, du chemin a été parcouru. Dieu a travaillé en profondeur. En effet, si le nombre d’Églises de l’Union reste stable, de nombreux signes encourageants ont été relevés :

  • un nombre de baptêmes multiplié par quatre en deux ans et des conversions plus nombreuses ;
  • une vingtaine d’Églises ont commencé le parcours Vitalité
  • près de trois cents adolescents réunis chaque année pour Union Jeunes à la Toussaint ;
  • un record historique du nombre de pasteurs (7) qui ont demandé leur consécration, ce qui est un signe fort d’adhésion ;
  • l’Église de Guilherand-Granges qui devient Église majeure, l’adhésion de l’Église de Strasbourg, l’Église de Gennevilliers qui s’associe à notre Union ;
  • des finances à l’équilibre avec une bonne trésorerie.

Au début du Synode, une question nous a interpellés : est-ce qu’une plante ou un enfant doit oser se développer ? Non, cela se fait naturellement. Le développement est une évidence ; c’est le plan de Dieu.

C’est vrai, il y aurait de quoi être découragé par l’ampleur de la tâche. Deux tiers des Français se disent athées ou sans religion. Mais comme Ézéchiel devant les ossements desséchés (Ézéchiel 37), Dieu nous appelle à lui faire confiance pour effectivement oser.
Oser nous tourner résolument vers lui pour le supplier d’agir, dans une humble dépendance (Jean 15.5).
Oser nous abandonner au Dieu de la résurrection, qui veut déployer son plan de vie et d’amour dans son Église, et par son Église.
Oser nous tourner vers le monde, comme Jésus nous y appelle (Matthieu 28), pour proclamer la Parole de Dieu, par la puissance du Saint-Esprit.

Le développement d’une Union passe tout à la fois par l’implantation de nouvelles Églises et la revitalisation des Églises existantes, qui se stimulent et se soutiennent mutuellement. Nos Églises veulent être solidaires les unes des autres, en particulier de celles qui traversent des difficultés.

Après un temps de témoignages et de prière émouvant, le Synode, convaincu que c’était le moment, le temps de Dieu, a voté la création d’un pôle développement dans une belle unanimité. Ce pôle développement, constitué d’un département revitalisation et d’un département implantation, disposera d’une personne salariée à mi-temps. Un représentant de ce pôle, élu par le Synode, siégera également à la Commission Synodale.

La volonté de créer 10 nouvelles Églises en 10 ans a été réaffirmée. Pour beaucoup, en 2013, cet objectif relevait de la douce utopie. L’ensemble des délégués et pasteurs repart de la Costette désormais convaincu que c’est réalisable.

Certes, cela demandera des efforts aux Églises, notamment financiers. Mais le témoignage des Églises Libres d’autres pays, en particulier la Norvège, nous encourage dans cette voie. Les orateurs norvégiens n’ont pas caché que leur Union était passée elle aussi par des moments de stagnation, mais elle a osé entrer dans les rêves inspirés par Dieu. Et Dieu a fait croître.

Dieu veut faire grandir son royaume, osons répondre à son appel : osons le développement !

To top

Synode 2015 - Voeux

85e Synode - 14-16 mai 2015

Voeu 1 : Génocide Arménie

À l’occasion du centenaire du génocide arménien, le 85e synode de l’Union des Églises Évangéliques Libres de France, réuni à La Force du 14 au 16 mai 2015, assure les Églises évangéliques arméniennes de France de sa sympathie et de sa solidarité.

Voeu 2 : Convergences possibles de l'UEEL avec la FEEBF et l'UNEPREF

Le 85e synode de l’Union des Églises Évangéliques Libres de France, réuni à La Force du 14 au 16 mai 2015, émet le voeu que la commission synodale continue à explorer les convergences possibles de l’UEEL avec la FEEBF (Fédération des Églises Évangéliques Baptistes de France) et l’UNEPREF (Union Nationale des Églises Protestantes Réformées Évangéliques de France), et présente au prochain synode le résultat de ces réflexions et des propositions.

Voeu 3 : Les migrants de la méditerranée

Le 85e synode de l’Union des Églises Évangéliques Libres de France, réuni à La Force du 14 au 16 mai 2015, demande au gouvernement français de ne pas considérer uniquement sous un angle sécuritaire la détresse des migrants qui tentent de traverser la Méditerranée, mais de prendre en compte les questions humanitaires et de se donner les moyens d’y répondre dans la mesure du possible, notamment en participant à l’accueil de ces personnes sur notre territoire. Il demande aussi que notre gouvernement travaille à ce qu’une solidarité européenne effective s’exerce avec l’Italie qui les accueille.

Voeu 4 : Les changements climatiques

À l’occasion de la conférence de l’ONU sur le climat qui se tiendra à Paris en décembre 2015 (COP 21), le 85e synode de l’Union des Églises Évangéliques Libres de France, réuni à La Force du 14 au 16 mai 2015, encourage le gouvernement français à agir pour plus de justice dans la manière dont les nations cherchent à atténuer les changements climatiques et prennent en charge leurs conséquences, en particulier sur les nations les plus pauvres qui les subissent déjà. Il demande aussi au gouvernement de promouvoir de façon volontariste la transition vers des énergies qui préservent mieux la création.

Voeu 5 : Les chrétiens d’Orient

Le 85e synode de l’Union des Églises Évangéliques Libres de France, réuni à La Force du 14 au 16 mai 2015, encourage les autorités françaises à continuer à agir pour que les chrétiens d’Orient, menacés par la guerre et/ou le terrorisme, puissent vivre leur foi – et vivre tout court – dans leur pays d’origine. Le synode lance aussi un appel aux Églises libres pour qu’elles aident à l’accueil de ceux d’entre eux qui souhaitent venir en France.

Voeu 6 : Message sur le mariage, union d'un homme et d'une femme

Le 85e synode de l’Union des Églises Évangéliques Libres de France, réuni à La Force du 14 au 16 mai 2015, demande à la commission synodale d’envoyer aux Églises libres et à la FPF un message rappelant que nos Églises basent leur conception du mariage sur les principes bibliques – l’union d’un homme et d’une femme – tout en respectant chaque personne dans sa situation et en ayant compassion d’elle.

Voeu 7 : Accompagnement des pasteurs

Le 85e synode de l’Union des Églises Évangéliques Libres de France, réuni à La Force du 14 au 16 mai 2015, demande à la commission synodale d’évaluer la situation réelle concernant l’accompagnement individuel des pasteurs, d’étudier la possibilité d’assurer que le plus grand nombre de pasteurs bénéficie de cet accompagnement, et d’en définir le cadre adapté.

To top

Page mise à jour le 08/10/2018